mercredi 23 avril 2008

Consternant. . . .





... affligeant , désolant , je pourrais trouver encore bien d'autres mots pour décrire mon agacement en regardant certains blogs en ce moment . Tant pis, je vais me faire de nouvelles ennemies , je vais en vexer certains , mais si ce coup de grisou pouvait au moins servir à quelque chose .




Je connais des blogs superbes , avec des photos géniales , remplis de créations de toutes sortes , toutes plus belles les unes que les autres , des tutoriels parfaits ,des blogs qui donnent vraiment envie de continuer de broder , de crocheter , de coudre , de tricoter , de cuisiner , de jardiner , et encore et encore ... qui donnent envie de commencer , d'essayer du nouveau , d'apprendre , d'aller plus loin ...
des personnes qui aiment ce qu'elles font ,des artistes , oui ,des artistes , qui sont prêts à enseigner , à faire savoir , à montrer
ce n'est pas une question d'expérience , ce n'est pas une question d'âge , ce n'est pas une question d'avoir pris des cours avec Madame ou Monsieur Machin , c'est rien qu'une question d'amour et de plaisirs à partager ...




...mais , oui ,il y a un mais à tout ça : je vois défiler des blogs qui tiennent plus du Lever du Roi Soleil à Versailles que du journal de bord , des blogs prétentieux où on s'extasie pour tout ou rien, des tutoriels étonnants , je dis étonnants parce que je ne trouve pas de mots justes pour rester politiquement correcte .
Toute technique a son vocabulaire , ses bases , parfois ses secrets , ses astuces ,il faut les apprendre , les trier , pratiquer et encore pratiquer .
Il est vrai que chacun a ses trucs , ses adaptations personnelles , chacun a aussi le droit de vouloir partager ses méthodes et ses tours de main . Mais attendez d'avoir maîtrisé les techniques , d'avoir appris , de connaître les mots, avant d'enseigner le savoir-faire et de vous lancer dans le tutoriel vidéo ou photos . Attendez d'avoir (un peu tout au moins !) appris la "langue" de la technique en question , de "comprendre" la machine à coudre ou à broder , de savoir comment repasser , mesurer ,couper , enfiler , assembler ...
La mode est en ce moment à la réalisation d'ouvrages cousus ,tricotés ,crochetés à partir de livres en langues étrangères . L'anglais rebute beaucoup de personnes quand il s'agit de se lancer Mais comment se fait-il que le japonais ne provoque pas ce même recul ? Mystère !

Pourtant qu'on couse ,brode , crochète , tricote ou patche ou tout autre chose, peu importe la technique , il faut apprendre et on n'apprend pas avec quelqu'un qui ne sait pas , on n'apprend pas dans une langue qu'on ne comprend pas .

J'admire le travail de beaucoup de gens, j'approuve aussi cette envie , ce besoin de notre époque de "créer de ses mains " . J'essaie depuis des années de faire partager mon amour des fils , des aiguilles ,des tissus et c'est un vrai bonheur pour moi de découvrir tous les jours de nouveaux "amoureux " , de nouveaux artistes , de nouveaux talents .
Mais certains prétendent distribuer un savoir dont ils n'ont qu'une connaissance partielle et souvent erronée .
Donc si je peux me permettre un dernier conseil : allez chercher auprès de personnes compétentes , vous n'aurez aucun mal à les trouver , il y en a de plus en plus , à chaque jour qui passe .






Ceux qui auront eu le courage de lire jusqu'au bout auront constaté que j'ai inséré quelques photos d'appliqué printannier , des détails d'un tapis de parc ,pour rendre ce billet un peu moins monotone . Peut-être , sait-on jamais , certains , passant par ici, comprendront que je ne parle pas à tort et à travers .

Je suis comme Obélix , tombée dedans quand j'étais petite et il y a tout de même un certain nombre d'années .Et je vous rassure tout de suite : personne ne naît en sachant tout faire .

Voilà , c'est dit ! Tant pis si j'ai blessé des susceptibilités ou égratigné quelques épidermes !





lundi 21 avril 2008

Vous qui passez ...

... oui ,vous qui passez si gentiment chez-moi , qui laissez parfois des commentaires , et à qui je ne réponds pas forcément , je voudrais expliquer que chez Blogspot , les adresses d'origine des commentaires ne me sont pas connues . Sauf si vous êtes membre de Blogger et avez une identité Google ET si votre email est visible dans votre profil . Ca fait plusieurs si !

Pour laisser un lien vers votre blog si vous n'avez pas de compte Blogger/Google et pour ne pas vous inscrire dans la catégorie "Anonyme" , lorsque vous êtes sur la page où vous ajoutez les commentaires , vous pouvez voir dans les cases à cocher

* Google/Blogger
*Open ID
*Nom/URL
*Anonyme

Si vous avez un blog ailleurs que chez Blogspot , cliquez sur "Nom/URL ,vous obtenez un petit menu déroulant de 2 cases "Nom" et "URL , vous écrivez votre nom /pseudo et dans la case URL ,l'adresse de votre blog . Ca crée un lien entre votre pseudo et votre blog .

J'ai aussi ajouté un bouton cliquable "Ecrivez-moi" dans la colonne de droite , des fois que l'envie vous prendrait de m'écrire autrement que par commentaires . Si vous êtes sur Ravelry et si vous cliquez sur le bouton du même nom , vous arriverez tout droit chez-moi après vous être connectée et là aussi vous pouvez écrire .

Beaucoup d'écritures et pas beaucoup d'images me direz-vous ! Pourtant mes petites mains sont toujours très actives mais comme je n'en ai que deux et que le temps n'est pas élastique , nous dirons que les ouvrages sont "en progrès" .

Je vous fais voir deux de ces projets en cours , d'abord un au crochet , le "contenant" est un cadeau que vous avez peut-être vu ICI , c'est le contenu qui est le projet . Ca ne vous dit pas ce que c'est mais vous le verrez terminé bientôt .




Et aussi ces petites fleurs de printemps brodées dont je vous reparlerai




mercredi 2 avril 2008

Tablier vintage

Il y a quelques temps , j'ai participé à un échange de blocs de patchwork ayant pour thème des reproductions de tissus aux motifs des années 1930 . Vous avez peut-être vu mes blocs ici





Ce tablier plutôt années 50 dans le style , comme ceux que je portais étant petite fille , est cousu avec certains de ces tissus repro des années 30 . Je l'ai fait pour une de mes petites-filles qui a 10 ans .

Les tabliers vintage font un grand retour en ce moment au Canada , aux Etats-Unis ou en Australie ,beaucoup de blogs ou de sites proposent des patrons ou des idées , comme Angry Chicken par exemple ou encore Jane's Apron ou Apron A Day

Sur Etsy , plusieurs boutiques proposent des tabliers vintage ou non .

Si vous souhaitez pousser plus loin votre découverte du tablier ,Google vous trouvera tout ça , tablier se dit "apron" en anglais , vintage c'est ...vintage , ce qui nous fait "vintage apron " .

Les tissus vous plaisent ? Je vous ai fait une petite liste de magasins dans la colonne de droite .






mardi 1 avril 2008

Le copain des poulettes


Chose promise ,chose due , voici le petit copain de Pâques de mes poulettes , le lapin brodé machine ,tout d'abord dans sa version en vrac, juste après avoir brodé les morceaux et ensuite dans sa version définitive, c'est un présentoir à chocolat ou à bonbons ou à autre chose, quand vous avez mangé tous les chocolats !

Ce petit lapin était le modèle gratuit du mois de mars d'une boutique de broderie en ligne, Embroidery Garden . On peut avoir accès à ces broderies gratuites du mois ( qui ne seront là que le mois en question) mais aussi à bien d'autres qui restent en permanence , en s'inscrivant sur le groupe Yahoo . Il y a une vignette Yahoo sur le site du magasin pour s'inscrire .

Et même si on ne fait pas de broderie machine , ce site propose des projets gratuits ( free projects ) à réaliser avec ou sans broderie .







Toutes ses pièces sont brodées à la machine , de la même façon que le Reticule in Roses dont je vous parlais il y a quelques temps et pour lequel j'avais fait un tutoriel ICI

Chaque pièce du petit lapin est brodé sur du stabiliseur qui disparaît à l'eau ( watersoluble) sur le principe de l'appliqué , avec un envers et un endroit . Pour la pochette j'avais cependant tout enlevé le stabiliseur en faisant tremper mes morceaux plusieurs heures .Pour le lapin ,j'ai préféré le laisser à l'intérieur , pour donner un peu plus de tenue . J'ai simplement enlevé ce qui dépassait de la broderie avec une serviette mouillée .




Il faut aussi bien entendu ouvrir les oeillets brodés avec un poinçon ou des petits ciseaux .
Les côtés ,le devant et l'arrière ont ensuite montés au fond , à point zigzag , en utilisant le même fil qui a servi à broder .

Le montage se fait bord à bord , à plat : le fond au milieu , avec les autres pièces cousues tout autour .

Le point zigzag servira de charnière pour mettre la boîte en forme , en remontant les côtés debout et en cassant bien l'angle droit de chaque arrête pour terminer .Les petits côtés ne sont pas cousus , un petit bout de croquet au travers des oeillets , un petit pompon cousu pour la queue et voilà !